• Increase
  • Decrease
  • Printer-friendly

Bilan des précédentes éditions

Né sous l’impulsion de Laurent Fabius, alors Président de la Communauté Rouen Elbeuf Austreberthe, et de nombreuses collectivités normandes (Régions Haute et Basse-Normandie, Départements de la Seine-Maritime et de l’Eure, Ville de Rouen, Caen et du Havre) ainsi qu’avec le soutien de grandes entreprises, cet événement pluridisciplinaire est porté dès sa création par des personnalités engagées du monde de la culture, tels que Pierre Bergé, Jérôme Clément, Erik Orsenna, Jacques Sylvain Klein.
Qu'est-ce-que Normandie Impressionniste ?

Succès populaire, le festival Normandie Impressionniste propose de découvrir le patrimoine exceptionnel et toute la créativité de la Normandie, terre natale du mouvement impressionniste. Pour chacune de ses trois éditions il a réuni plus d’un million de visiteurs, issus d’un public large, divers et familial autour d’une programmation ouverte à tous et à toutes les formes d’expression artistique. De nombreuses réjouissances, directement liées à l’Impressionnisme et à son époque ou perpétuant son esprit d’avant-garde, ont ravi les habitants, estivants, curieux et amateurs d’art venus de tous les horizons.  Le festival se caractérise en effet par sa pluralité : peinture, art contemporain, musique, cinéma, théâtre, photographie, vidéo, littérature, conférences, sons et lumières, déjeuners sur l’herbe, guinguettes etc. chaque visiteur a pu trouver son bonheur.

2010, une première édition très prometteuse !

La première édition s’est tenue entre juin et septembre 2010. Ces quatre mois ont posé les jalons du festival. La dynamique de Normandie Impressionniste s’est ainsi affirmée avec l’ensemble des forces vives du territoire, créant un maillage artistique, associatif, éducatif et institutionnel très riche. Sous le commissariat général de Jacques Sylvain Klein, cette édition a notamment été marquée par l’exceptionnelle fréquentation de 200 000 visiteurs pour l’exposition phare « Une ville pour l’Impressionnisme » au Musée des Beaux-Arts de Rouen ainsi que l’ouverture festive de « Monet vu du ciel ».  Globalement le public était composé d’un tiers de Normands, d’un tiers de visiteurs d’autres régions de France et d’un tiers de touristes étrangers.


Retrouvez toute l’édition 2010 avec le dossier de presse.

2013, une seconde édition ambitieuse

Avec le succès de la première édition, les attentes étaient nombreuses pour l’année 2013. Le festival a su relever ce défi avec une belle augmentation de sa fréquentation autour de projets, eux-aussi, plus nombreux. Pour ce second volet Jérôme Clément assurait le commissariat général autour du thème de « L’eau ». Cette thématique a fédéré l’ensemble des acteurs du territoire normand qui ont rivalisé de créativité pour proposer des projets culturels et festifs originaux.


En 2013, le festival a réaffirmé son statut avec un rayonnement élargi à l’ensemble du territoire normand et la fidélisation de son public. Cette seconde édition était, par ailleurs, résolument tournée vers la jeunesse avec environ 1 000 classes, de l’élémentaire au lycée, qui ont participé aux différents dispositifs.
2013 était une édition orientée vers l’expérience des festivaliers avec le développement de la géolocalisation par projet, ceci leur permettant de découvrir les manifestations proposées autour d’eux. 
Enfin, la maîtrise budgétaire avec les partenaires publics (82 % du budget) comme privés (18 % du budget), combinée aux excellentes retombées touristiques, ont permis d’asseoir de façon pérenne le festival sur le territoire.

Retrouvez toute l’édition 2013 avec le dossier de presse.

2016, une troisième édition fédératrice dans une Normandie réunifiée

Dans un contexte de réunification de la Haute et Basse-Normandie, la troisième édition a été un événement fédérateur de cette nouvelle dynamique territoriale.


En 2016, toujours sous le commissariat général de Jérôme Clément, le festival Normandie Impressionniste a choisi de rassembler sa programmation autour du thème « Portraits impressionnistes ». Ce thème humaniste a été l’occasion de mener une nouvelle action collective sur le territoire où les festivaliers ont pu découvrir un autre visage de l’impressionnisme et relire son histoire à la lumière d’aujourd’hui.

 

Cette édition hisse, en termes de fréquentation, les structures comme le Musée des Beaux-Arts de Rouen, celui de Caen, le Musée des impressionnismes de Giverny, le MuMa du Havre et le Musée Eugène Boudin d’Honfleur, au niveau des grandes expositions nationales. Ceci conjugué aux efforts de ces grands musées pour soutenir les plus petites structures ainsi que les collaborations scientifiques, notamment pour les prêts d’œuvres, a permis d’ancrer le Festival sur le territoire de manière collective, et de connaitre pour certains les fréquentations les plus importantes de leur histoire.


Le Festival a permis à l’ensemble de la Normandie de rayonner en proposant des événements de grande qualité en touchant un public de plus en plus diversifié. Public qui s’est d’ailleurs davantage déplacé sur l’ensemble du territoire, notamment grâce au développement de la carte festivalier.


Sur le plan pédagogique, le festival a maintenu ses actions avec les établissements du 1er degré à l’Université. Bien au-delà de la peinture, le travail pédagogique a couvert des champs d’action aussi vastes que l’écriture, la danse, le théâtre, la photographie, la vidéo, la musique ou le street-art. Pendant le festival, un blog pédagogique a permis de rendre compte et de partager le travail de chacun.


Jérôme Clément, Commissaire Général, a souligné le fait que cette troisième édition a créé les conditions d'un ancrage dans la durée du festival, après les réussites de 2010 et de 2013. Cette perspective a d'ailleurs été confirmée le 15 septembre 2016 lors de la soirée de clôture à l'Opéra de Rouen Normandie.


Retrouvez toute l’édition 2016 avec le dossier de presse.

Des partenaires au cœur du succès du festival

Le festival Normandie Impressionniste est soutenu par un ensemble de partenaires publics et privés. Ces partenaires ont collaboré avec succès au lancement et aux éditions qui ont suivies du premier festival pluridisciplinaire autour de l’impressionnisme. Sans leur engagement le festival n’aurait pas été le même et nous tenions une nouvelle fois à les remercier.

Partenaires institutionnels :

  • Ministère de la culture et de la communication
  • Drac Haute-Normandie
  • Drac Basse-Normandie
  • Rectorat de l’Académie de Rouen
  • Rectorat de l’Académie de Caen
  • ATOUT France
  • Comité Régional de Tourisme de Normandie
  • Les Comités départementaux du tourisme
  • Les Offices de tourisme de Normandie
  • Groupement d’Insertion des Handicapés Physiques (GIHP)
  • Réunion des musées nationaux – Grand Palais
  • Cinémathèque française


Partenaires et mécènes :

  • AG2R La Mondiale
  • Areva
  • EDF
  • Engie
  • Fondation Bettencourt Schueller
  • Gaumont Pathé
  • Groupe La Poste
  • Groupe Visit Technology
  • Hachette Tourisme
  • Haropa
  • Hôtel Bourgtheroulde
  • Hôtels & Casinos Lucien Barrière
  • Matmut
  • Orange
  • Renault
  • SANEF
  • SAPN
  • SNCF
  • Suez
  • Veolia Environnement


Partenaires médias :

  • Arte
  • Beaux-Arts magazine
  • France Bleu
  • France Inter
  • France Télévision
  • JC Decaux
  • La Tribune
  • Mediatransports
  • Normandie Junior
  • Ouest France
  • Paris Normandie
  • Télérama