titre
© Pascale Butel
  • Increase
  • Decrease
  • Printer-friendly

Miroir, mon beau miroir

Trois jours consacrés à l’art du portrait

Institut Mémoires de l'édition contemporaine, Abbaye d'Ardenne, Saint-Germain-la-Blanche-Herbe, du 23 juin au 25 juin 2016

 

Brossé, croqué, dressé, esquissé, fidèle, flatteur, gravé, refait, réussi, robot, à charge, au crayon, au fusain, à l’huile, au pastel, au vitriol, en creux, en pied, de face, de profil, de famille ou d’une époque, le portrait sera à l’honneur à l’abbaye d’Ardenne.

En adoptant une liberté nouvelle, les peintres impressionnistes ont rompu les codes de la représentation traditionnelle. Partant de cette expérience picturale qui a donné naissance au premier grand mouvement de l’art moderne, Miroir, mon beau miroir propose de convoquer tous les champs du savoir et de la création artistique pour explorer la notion de « portrait ».

 

titre
© Pascale Butel

Au cours de cette grande manifestation, l’art du portrait sera questionné dans la diversité de ses formes, de la représentation de l’autre à celle de soi, du portrait à l’autoportrait, notamment dans la littérature, mais également dans la peinture, la photographie ou le théâtre et le cinéma. Deux soirées exceptionnelles, prélude à une grande journée festive, convoqueront deux œuvres emblématiques de l’histoire de la littérature et du cinéma français.

Le samedi, tables rondes, rencontres avec des auteurs, des historiens de l’art, des illustrateurs, des caricaturistes, des photographes, des philosophes, des sociologues, des artistes, mais aussi aussi des experts de la police criminelle et des spécialistes de la reconnaissance faciale permettront tout au long de la journée à un large public de construire et de partager une réflexion à travers des approches originales de la représentation. S’ajoutera à ce programme un ensemble de propositions dédié au jeune public.

titre
© Pascale Butel