Dans les salons de Pauline Viardot et Madeleine Lemaire : portraits musicaux de deux femmes artistes du XIXème siècle

Une soirée musicale chez Pauline Viardot

Spectacle
  • Increase
  • Decrease
  • Printer-friendly
Pauline Viardot (1821-1910) est née en France au sein d’une famille andalouse d'artistes lyriques. Enfant prodige, elle reçoit une solide éducation musicale et vocale. Très tôt on décèle chez la jeune Pauline des dons intellectuels, dramatiques et musicaux hors du commun, que le clan Garcia s’affaire à développer. A dix-huit ans elle débuta une brillante carrière de cantatrice et devient une étoile du firmament romantique. George Sand lui présentera son époux, Louis Viardot, critique d'art, fervent républicain et directeur du Théâtre des Italiens. Contraints à l’exil pendant les dernières années du Second Empire, les Viardot tiendront à Baden-Baden un salon musical qui attirera les grandes figures de la scène musicale allemande. De retour à Paris après la guerre de 1870, ils ouvriront chaque semaine leur salon à des musiciens, écrivains, peintres, journalistes et gens du monde.
Anibal Sierra, flûte traversière Benoît Werry, harpe Philippe Gaudin-Degaetz, baryton-basse
En partenariat avec : Dans le cadre de l’exposition Portraits de femme organisée par le Musée de Vernon, en partenariat avec le Conservatoire à rayonnement intercommunale des Portes de l'Eure, CAPE
titre
Pauline Viardot, gravure d'A. Fauchery d'après le tableau peint par A Scheffer
© Gallica

Aux alentours

Informations pratiques

Renseignements

Anibal Sierra
06 61 12 99 96
12 Rue du Pont
27200
Vernon
02 32 21 28 09
Horaires :
  • 16h00
Tarifs :
gratuit
Accès :
Lieu accessible