Dans les salons de Pauline Viardot et Madeleine Lemaire : portraits musicaux de deux femmes artistes du XIXème siècle

Une soirée mondaine chez Madeleine Lemaire

Spectacle
  • Increase
  • Decrease
  • Printer-friendly
Madeleine Lemaire (1845-1928) jouit d’une grande renommée comme aquarelliste. Son goût pour les natures mortes et sa virtuosité dans la réalisation des fleurs lui valent de son vivant le surnom d’impératrice des roses. Elle a le sens inné du contact et sait en tirer profit : A Dumas fils lui ouvre les portes des salons très fermés de la haute société du faubourg Saint Germain et lui fait découvrir les cercles artistiques à la mode. Dès 1890, le tout Paris de l’aristocratie, de la grande bourgeoisie, de la haute finance, des lettres et des Beaux-Arts se retrouve dans l’atelier de son hôtel particulier de la rue Monceau. Très vite son salon deviendra un des plus brillants et influents de la capitale, tant du point de vue artistique que mondain. Marcel Proust a fait d'elle la célèbre Mme Verdurin dans son roman "A la recherche du temps perdu".
Anibal Sierra, flûte traversière Benoît Werry, harpe Philippe Gaudin-Degaetz, baryton-basse
En partenariat avec : Dans le cadre de l’exposition Portraits de femme orgnisée par le Musée de Vernon, en partenariat avec le Conservatoire à rayonnement intercommunal des Portes de l’Eure, CAPE
titre
Madeleine Lemaire par A. Besnard
© Gallica

Aux alentours

Informations pratiques

Renseignements

Anibal Sierra
06 61 12 99 96
12 Rue du Pont
27200
Vernon
02 32 21 28 09
Horaires :
  • 16h00
Tarifs :
gratuit
Accès :
Lieu accessible