Subscribe to Festival Normandie Impressionniste RSS

Agnès Desarthe & René Urtreger : double portrait en face à face

Lecture-concert suivie d'une rencontre

Spectacle
  • Increase
  • Decrease
Un bonheur de recevoir Agnès Desarthe avec René Urtreger, pianiste jazz de légende - partenaire de Miles Davis, Chet Baker ou encore Lester Young, récompensé par le prix Django Reinhardt et une Victoire de la musique pour ses créations - et homme « d'une grâce infinie », dixit la romancière. Elle nous propose un parcours dans plusieurs de ses livres. Un autoportrait par touches entre littérature et musique. Romancière et essayiste, Agnès Desarthe a écrit une dizaine d’ouvrages, salués par la critique et couronnés de nombreux prix. Dernier titre : "Ce cœur changeant" (L'Olivier, prix littéraire Le Monde). Elle est aussi traductrice et l'auteure de nombreux livres pour la jeunesse. Pour les personnes ne disposant pas de véhicule, une navette en minibus est prévue au départ de l’Hôtel de Ville à 17h et 17h30, sur inscription préalable à l’Office de Tourisme.
Suivi d'un entretien à l'occasion de la sortie du livre "Le Roi René" (Odile Jacob). Présentation : Albert Dichy.
titre
Agnès Desarthe
© Joël Saget

Informations pratiques

Renseignements

Philippe Müller
06 15 58 69 79

Portraits de bal

Défilé photographique de Karine Saporta

Spectacle
  • Increase
  • Decrease
En ouverture des Rencontres d’été à Trouville, Karine Saporta a imaginé un défilé photographique. Ceux qui, habitant sur le territoire normand, auront été ses modèles dans le cadre de l’exposition « Le bal des portraits » défileront dans les surprenants costumes, maquillages et peintures sur corps ayant servi aux mises en scène captées par l’objectif.
En partenariat avec : Avec l'aide de la Ville de Ouistreham.
titre
Portraits de bal
© Karine Saporta

Informations pratiques

Renseignements

Philippe Müller
06 15 58 69 79

Rencontre avec Isabelle Monnin

"Les gens dans l'enveloppe"

Conférence et atelier
  • Increase
  • Decrease
Tout commence le jour où Isabelle Monnin achète sur internet 250 photos d’une même famille qu’elle ne connaît pas. Fascinée par ces portraits d’anonymes, elle ne se contente pas d’imaginer ce qu’a été leur vie, elle enquête et les retrouve. La réalité se révélera encore plus forte, et plus émouvante que la fiction… À l’arrivée, "Les gens dans l’enveloppe" (Jean-Claude Lattès) est à la fois un roman, un album photo et un journal de bord de l’enquête. Pour illustrer en poésie l'ensemble, Alex Beaupain a composé des chansons réunies dans un CD audio.
Isabelle Monnin a été journaliste et se consacre aujourd’hui à l’écriture. Elle est aussi l’auteure des "Vies extraordinaires d’Eugène", de "Second tour ou les bons sentiments" et de "Daffodil Silver" (Jean-Claude Lattès). Présentation : Martine Bel.
titre
Isabelle Monnin
© LPRidet

Informations pratiques

Renseignements

Philippe Müller
06 15 58 69 79

Léon Riesener, lettres et impressions

Promenade-lecture & brunch champêtre

Spectacle
  • Increase
  • Decrease
Par touches successives, nous évoquerons les séjours normands de Léon Riesener (1808-1878) à Beuzeval-Houlgate et ses amitiés artistiques avec d’autres peintres et écrivains. Homme de solitude, fasciné par le spectacle de la nature, il assiste aussi à la naissance d’une station balnéaire et à l’engouement de ses contemporains pour les « bains de mer »... Lectures de correspondances et autres textes pour l’esquisse du portrait d’un homme à la recherche d’impressions neuves. Correspondances et textes de Léon Riesener, Léon Belly, Eugène Delacroix, Théophile Gautier, Zélie Delise, Paul Huet, Berthe Morisot, Geneviève Viallefond…
Choix des textes et lecture : Philippe Müller, Vincent Vernillat.
En partenariat avec : Avec le soutien de la Fondation d’Entreprise La Poste. El l'aide du Centre Sportif de Normandie
titre
Léon Riesener, lettres et impressions
© PMVV

Informations pratiques

Renseignements

Philippe Müller
06 15 58 69 79

Paul Durand-Ruel dans l'intimité des peintres

Conférence-projection par Claire Durant-Ruel Snollaerts

Conférence et atelier
  • Increase
  • Decrease
Après avoir consacré les quinze premières années de sa vie à défendre les peintres de l’École de Barbizon, Paul Durand-Ruel découvre les impressionnistes au début des années 1870 et va dès lors être leur principal marchand. Homme aux convictions profondes, il va soutenir et promouvoir « ses peintres » toute sa vie durant, en dépit des réactions ultra violentes des officiels et du public contre cet art nouveau. À travers des extraits de lettres inédits, Claire Durand-Ruel, son arrière-arrière-petite-fille, va nous faire plonger dans l'intimité de cet immense marchand d'art. Parmi ses livres : Paul Durand-Ruel. Le marchand des impressionnistes (Gallimard / RMN-Grand Palais).
titre
Claire Durant-Ruel Snollaerts
© DR

Informations pratiques

Renseignements

Philippe Müller
06 15 58 69 79

Visages

Lecture-performance

Spectacle
  • Increase
  • Decrease
Si les portraits abondent dans la littérature, peu d’auteurs ont célébré le visage humain avec l’intensité du romancier serbe Ivo Andrić. Il consacra son recueil de nouvelles Visages (1960) à sa passion pour ce qui représente à ses yeux « la parcelle la plus lumineuse et la plus attirante du monde qui m’entoure ». À la manière d’un portrait kaléidoscopique, Frédérique Bruyas rassemble quelques-uns de ces visages avec la complicité du peintre d’origine espagnole Jean Diego Membrive. Il réalisera au pinceau avec de la gouache rouge sur papier aquarelle les différents visages des spectateurs.
Textes de Ivo Andrić. Conception et interprétation : Frédérique Bruyas. Peinture : Jean Diego Membrive. Compagnie Escargot Ma Non Troppo. Création.
titre
Frédérique Bruyas
© Ernesto Timor

Informations pratiques

Renseignements

Philippe Müller
06 15 58 69 79

Maupassant et Monet, portraits au bord de l'eau

Lecture-spectacle-concert

Spectacle
  • Increase
  • Decrease
Texte, musique et chant se répondent pour évoquer les figures de Claude Monet et Guy de Maupassant, ainsi que leurs relations, amicales ou tumultueuses, avec d’autres peintres, écrivains et critiques de leur temps. Monet, bourreau de travail, toujours à la recherche de motifs inédits, nous entraîne des boucles de la Seine à la Normandie, de la Bretagne à l'Italie... jusqu'à l'étang de Giverny. Un fabuleux voyage au cœur de la vie du peintre et du mystère de la création. Correspondances et textes de Charles Baudelaire, Georges Clemenceau, Sacha Guitry, Guy de Maupassant, Octave Mirbeau, Alice et Claude Monet... Musique et chant de Frédéric Chopin, Claude Debussy, Vincent d'Indy, Gabriel Fauré, Charles Gounod, Léon Kreutzer, Maurice Ravel, Gioacchino Rossini...
Conception et interprétation : Philippe Müller, Vincent Vernillat. Choix musical et piano : Monique Bouvet. Chant : Johanne Cassar (soprano). Choix des textes : Bertrand Pouradier-Duteil. Avec l’aimable collaboration de Philippe Piguet.
En partenariat avec : Avec le soutien de la Fondation d’Entreprise La poste.
titre
Maupassant et Monet, portraits au bord de l'eau
© pmvv

Informations pratiques

Renseignements

Philippe Müller
06 15 58 69 79

"La Japonaise" de Monet

Conférence-projection par Ségolène Le Men

Conférence et atelier
  • Increase
  • Decrease
"La Japonaise", ou "Japonnerie", présenté par Claude Monet à la seconde exposition impressionniste en 1876, est un portrait de la femme de l'artiste Camille Doncieux en « Parisienne costumée en japonaise », dans un intérieur au mur décoré d'uchiwas, éventails arrondis dont l'agencement évoque un musée imaginaire associant les thèmes de l'estampe japonaise à ceux de la peinture de Monet. Cette œuvre met en évidence la question du japonisme, comme une confrontation intercivilisationnelle des façons de vivre autant que des conceptions artistiques qui se noue autour d'un portrait dans la peinture impressionniste.
Ségolène Le Men est Professeur d'histoire de l'art à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense, membre de l'Institut universitaire de France, et du Comité scientifique du Festival Normandie impressionniste.
titre
Ségolène Le Men
© DR

Informations pratiques

Renseignements

Philippe Müller
06 15 58 69 79

L'autoportrait comme défiguration

Conférence-projection par Anne-Élisabeth Halpern

Conférence et atelier
  • Increase
  • Decrease
On connaît, dans l’histoire de la peinture, les autoportraits des peintres visant à la ressemblance, plus ou moins mythifiée. On connaît moins ceux des artistes en général, non pas en eux-mêmes, mais en autres : Apollinaire en bohémien, Bartok en paysan ridicule, etc. Sans doute le phénomène s’aggrave-t-il du fait des circonstances au 20e siècle : la Première Guerre mondiale contraint Dix ou Kirchner à se représenter défigurés ; la Deuxième Guerre conduit Bacon à reprendre Velázquez pour en détourner les portraits Pape… Nos contemporains reformulent la question du portrait en malmenant leur corps lui-même. Le portrait ne tend ainsi plus à la ressemblance, mais à l’altérité en chacun de nous, à ce que le temps creuse en nous d’absence.
Anne-Élisabeth Halpern est maître de conférences en littérature française à l'université de Reims. Elle est aussi directrice littéraire des éditions L’improviste. Son dernier livre : Michaux et le Cinéma (J.M. Place, coll. Le cinéma des poètes)
titre
Anne-Élisabeth Halpern
© DR

Informations pratiques

Renseignements

Philippe Müller
06 15 58 69 79

Lettres sur Cézanne

Lecture-concert & apéro-buffet

Spectacle
  • Increase
  • Decrease
Paris, automne 1907. Le jeune poète allemand Rainer-Maria Rilke découvre au Salon d’Automne la première rétrospective Paul Cézanne et ne cesse jour après jour de s’y rendre pour mieux recueillir la leçon du peintre. Peu de pages sur la peinture de Cézanne plus denses et plus justes que cet ensemble de lettres adressé par Rilke à sa femme, le sculpteur Clara Westhoff. Une rencontre essentielle pour le poète en quête de la création d’une œuvre encore secrète. Marie-Christine Barrault et Pascal Contet, nous offrent ce petit chef-d'œuvre de sensibilité et de justesse dans l'observation. Le Château de Canon est entièrement classé Monument Historique et Jardin Remarquable. 16h15. Départ du car à Houlgate, place de la gare. 16h30. Départ du car à Cabourg, Église Saint-Michel (parking). 20h30. Départ du car pour retour à Houlgate et Cabourg.
Choix des textes et lecture : Marie-Christine Barrault. Choix musical et accordéon : Pascal Contet
En partenariat avec : Avec le soutien de la Fondation d'Entreprise La Poste.
titre
Marie-Christine Barrault
© DR

Informations pratiques

Renseignements

Philippe Müller
06 15 58 69 79

Pages