“Du portrait au selfie” : au confluent de la musique et de la peinture