By continuing to navigate you declare to accept and consent to the use of cookies. To learn more Close
Website under construction

Virtual Exhibitions

Les Mousquetaires, naissance de l'Ecole de Rouen

11.13

▶︎ Découvrez cette exposition en 3D

« Comme les trois mousquetaires, les impressionnistes rouennais sont quatre, comme les trois mousquetaires encore, ils sont jeunes, ardents, aimant la lutte… » écrit le critique d’art Eugène Brieux en 1889.

Joseph Delattre, Charles Frechon, Charles Angrand et Léon-Jules Lemaître se sont connus à l’école municipale de peinture et de dessin de Rouen. Ils forment la première génération de l’École de Rouen dont ils sont à l’origine. Liés par une forte amitié, enthousiastes, solidaires dans leurs aspirations, ils s’émancipent de l’Académie de peinture devenue asphyxiante par son conventionnalisme.

Durant les années 1870 et 1880, les jeunes peintres séjournent à Paris, carrefour des talents. Joseph Delattre habite la capitale où il rencontre Théophile Steinlen ; Charles Frechon suit les cours de Puvis de Chavannes ; Léon-Jules Lemaître obtient une bourse pour étudier la peinture ; Charles Angrand fait la connaissance de Van Gogh.

Ensemble, ils découvrent les nouvelles tendances issues des impressionnistes, qu’ils ne manquent pas de transmettre et de partager à Rouen créant ainsi un bouleversement dans l’art officiel. Surnommés les barbouilleurs, certaines œuvres sont écartées par le jury des Salons.

Seuls les partisans d’une modernité picturale tels que certains critiques d’art, collectionneurs et galeristes les accompagnent dans leur lutte avec détermination et ferveur.
  • Charles Frechon, Meules au couchant, Huile sur toile, Galerie Bertran