By continuing to navigate you declare to accept and consent to the use of cookies. To learn more Close
Website under construction

Virtual Exhibitions

Plein air. De Corot à Monet

11.30

▶︎ Découvrez cette exposition en 3D

Revendiquée par les impressionnistes et par leurs premiers critiques au nom de la sincérité, la pratique de la peinture en plein air n'est pas une innovation dans les années 1870. Elle est, bien au contraire, l'aboutissement d'un long processus au cours duquel le paysage s'affirme comme un genre à part entière. En France, les peintres s'attachent dès le XVIIIe siècle à l'observer et s’efforcent de saisir avec objectivité les effets de la lumière.

Mais étudier la nature reste longtemps pour tous ces artistes un préalable à l’élaboration du paysage composé et les esquisses peintes sur papier sont destinées à être accrochées aux murs des ateliers où elles servent de documentation au peintre qui s’en inspire pour composer un paysage historique. Soulignons que travailler hors des murs de l’atelier pose en effet de sérieux problèmes d'organisation, qui ne seront toujours pas entièrement résolus à l'époque impressionniste. L'artiste doit transporter sur le site élu un attirail encombrant, ombrelle, pliant, feuilles de papier et boîte à couleurs. Il doit aussi être rapide, car le spectacle de la nature est éphémère : le passage d'un nuage suffit à transformer le motif où la lumière évolue et où les ombres changent au fil des heures.

▶︎ Découvrez aussi l'audioguide illustré de l'exposition

  • Claude Monet, Les promeneurs, 1865, Huile sur toile, Washington National Gallery of Art ©Washington National Gallery of Art