By continuing to navigate you declare to accept and consent to the use of cookies. To learn more Close
Website under construction

Virtual Exhibitions

Les villes ardentes, art, travail, révoltes, 1870-1914

10.20

▶︎ Découvrez cette exposition en 3D

Du souvenir des événements de la Commune à la veille de la Première Guerre Mondiale, la France traverse une période d’importantes mutations, économiques, politiques et sociales. La société industrielle centrée sur le travail inspire un certain nombre de peintres. Les impressionnistes, post-impressionnistes et naturalistes se retrouvent autour de ce même motif, marqués par une sensibilité à la réalité de leur temps.

En s’attachant à la représentation des scènes de travail en ville entre 1870 et 1914, le musée des Beaux-Arts de Caen souhaite tout autant déplacer les oppositions habituelles de style, de genre et d’école, qu’élargir le regard porté sur l’art impressionniste, plus volontiers considéré comme un art d’agrément, attentif à la société de loisirs plus qu’à celle du travail. L’exposition mêlera quelques cent cinquante œuvres dessinées, peintes et sculptées réparties en huit grandes sections, pour une approche du paysage, des hommes et des femmes, de l’histoire sociale du travail en peinture.

A découvrir au musée des Beaux-Arts de Caen jusqu'au 22 novembre !
  • Maximilien Luce, L'Aciérie, 1895, huile sur toile, 116x89cm, Genève, Association des Amis du Petit Palais, inv.8346