Portraits croisés : Millet et la photographie

La rencontre entre peinture et photographie

Exposition
Beaux-Arts
  • Increase
  • Decrease
  • Printer-friendly
Comme de nombreux peintres, dès les années 1860, Jean-François Millet s’intéresse à la technique photographique. L’artiste regrette le manque de naturel des portraits photographiques car le procédé n’est pas instantané. Cependant, il diversifie l’usage des photographies tout en en collectionnant. Elles deviennent support de travail pour dessiner et peindre. Il accepte, avec réticence, de poser devant l’appareil et devient le sujet d’attention d’un nouveau genre d’artiste : le photographe. Par ailleurs, Millet utilise ces nouveaux procédés comme moyen de reproduction et de diffusion de son œuvre, ce qui contribue à sa notoriété outre-Atlantique. Cette exposition vous donne à comprendre, à travers la présentation de photographies et d’œuvres de l’artiste, comment Jean-François Millet s’est approprié cette nouvelle technique.
Conseil départemental de la Manche / ARDI Photographies

Autour de l'événement

titre
Affiche de l'exposition
© RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Informations pratiques

Renseignements

Audrey Roquais
02 33 05 94 17
06 77 80 90 14